MEMBRE
Recherche RECHERCHE

CALENDRIER

Avant
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Après
  • 04 AVRIL : BRETAGNE / ILLE ET VILAINE / COMBOURG (35)

    Visite de L’ESPACE ENTREPRISES de la BRETAGNE ROMANTIQUE
    Outil de développement économique dédié à l’innovation par l’échange et la collaboration, ce bâtiment est au service des entreprises, créateurs d’entreprises et travailleurs nomades.

    Au carrefour des compétences, il met à la disposition des porteurs de projets et des acteurs économiques en devenir un lieu de travail et des services propices à leur développement.

    C’est un lieu où l’on accueille, accompagne et encourage l’esprit de créativité.

    Espace d’animation et de rencontres inter-disciplinaires, il est aussi la vitrine d’un savoir faire entrepreneurial connecté à son territoire.

    Cet équipement d’un type nouveau se développe en extension et restructuration des anciens bureaux de l’Espace Entreprises.

    Projeté sur pilotis, il propose principalement un grand plateau libre à l’étage destiné aux espaces de co-working et de convivialité, des salles de réunion et de formation ainsi que des bureaux.

    D’un point de vue constructif, il s’agit d’un prisme en ossature métallique posé sur une table béton:
    structure ouverte permettant la flexibilité et la réversibilité des usages.

    Les choix de solutions passives ont été favorisés pour le confort de l’occupation et la performance énergétique.
    Détails >>
  • 05 AVRIL : AQUITAINE / PYRéNéES ATLANTIQUE / PAU (64)

    Visite du Collège Innovant Pierre Emmanuel
    La conception de cet ensemble éducatif et culturel s’est appuyée sur deux axes de travail que nous avons poussés en parallèle sans jamais abandonner l’un au profit de l’autre :
    - se couler dans la logique d’un quartier à l’articulation de deux urbanismes
    - concevoir une architecture répondant en tout point au programme, rationnelle, fonctionnelle et économique.

    A ce travail rigoureux et authentique s’est ajoutée une dimension poétique, celle d’un souffle enchanteur et merveilleux pour un quartier et une jeunesse transformés.
    La composition d’une architecture puissante, capable de se frotter aux grands ensembles du quartier Saragosse a permis l’écriture simple et lisible du programme. Si le mur d’enceinte fait la liaison et clôt l’espace, assurant ainsi la protection des collégiens, les façades d’entrée emblématiques, tutoient le sol du parvis. Ce dialogue entre le bâti et l’espace public et ce contact des frontières invitent à la rencontre. L’agencement ludique des gradins, au croisement des façades, en est le symbole. Dans le prolongement des programmes créatifs qu’abritent les espaces culturels et éducatifs, le parvis joue ainsi son rôle d’éveil à la créativité et à la culture.
    Le dessin de cette nouvelle pièce de couture urbaine présage d’un dialogue interactif entre le collège et son environnement.
    Passeur de culture, il pare ses façades principales d’une robe noire irisée de lumière. Comme des pixels de savoir, un semis d’aluminium s’épand sur le projet dans un souffle. L’architecture puissante et poétique insuffle un nouveau désir au quartier. Saragosse 2025 affiche son ambition.
    Contre cette peau envoutante et profonde, le collège déploie des façades blanches, lumineuses et lisses. Rythmées du jeu aléatoire des volets, ces façades font écho aux enveloppes rigoureuses et tramées des bâtiments emblématiques du quartier Saragosse.

    La visite sera précédée par une conférence tenue par le BET ADDENDA « optimisation des consommations énergétiques et du confort d’été par la simulation thermique dynamique »
    Détails >>
  • 13 AVRIL : PROVENCE-ALPES-CôTE-D'AZUR / ALPES MARITIMES / MOUGINS (06)

    Visite Pôle Culturel de Mougins (06)
    Une sculpture expressive
    Une composition simple et épurée est créée par l’assemblage de plusieurs volumes autour du patio central « en creux ». Un volume rectangulaire et essentiel contient les deux niveaux superposés du centre culturel. L’axe oblique oriente ce volume construit et le patio central. Quatre volumes ascendants avec toiture en pente, en retrait ou en saillie dynamisent la composition suivant l’orientation du volume principal.

    Une expression rythmée de la diversité artistique
    Une façade brise soleil symbolise le rythme et la mélodie. Une résille métallique composée de panneaux laqués et perforés s’inspire de la décomposition chronophotographique d’un danseur en mouvement, de la vibration variable des cordes d’un instrument. L’ondulation sensible qui apparait par la perforation variable est reprise dans la découpe inférieure .C’est donc également un rideau de scène qui se soulève pour montrer l’entrée et suggérer les activités intérieures. Des percements de trois tailles animent les façades, et accompagnent ce mouvement d’ensemble. Leur disposition aléatoire en hauteur évoque une partition musicale.

    Une mise en lumière dynamique
    La mise en lumière du bâtiment est un élément essentiel, qui participe pleinement de la bonne appréciation du projet. Il est ainsi proposé un éclairage simple, mettant en valeur les formes et ouvertures du bâtiment, et qui accompagne les parcours piéton.


    Création d’un pôle culturel comprenant :
    • Une salle de spectacle de 650 places assises avec gradins rétractables, régie, loges individuelles et collectives, salle de travail et locaux de rangement
    • Une école de musique comprenant 4 studios de cours individuels, un studio de groupe, 4 studios de musique amplifiée, une régie, 2 salles de cours, une salle d’éveil musical, un espace administratif
    • Un espace fédérateur lié à un patio central rassemblant un espace d’exposition
    • L’accueil, les vestiaires, un office traiteur, un espace bar cafétéria et distributeur
    • Des ateliers de pratiques artistiques en tranche conditionnelle regroupant 4 ateliers et leurs rangements
    Détails >>
  • 20 AVRIL : PROVENCE-ALPES-CôTE-D'AZUR / ALPES MARITIMES / NICE (06)

    Soirée consacrée à la problématique de l'Amiante : obligations des propriétaires, exploitants, entreprises et donneurs d’ordre organisée par Le Syndicat des Architectes de la Côte d'Azur (SACA)
    Le SACA vous invite à une soirée consacrée à la problématique de l’Amiante : obligations des propriétaires, exploitants, entreprises et donneurs d’ordre.

    Le Jeudi 20 Avril à 18h30 , Chantier 109 - 89 route de Turin

    Fadi Sabbagh, responsable du pôle patrimoine et Florian David, chargé d’affaires du bureau de contrôle BUREAU VERITAS nous parlerons du Dossier de Diagnostic Technique (DTA), de l’état de conservation des matériaux amiantés, du diagnostic avant travaux, de l’examen visuel après désamiantage, des mesures d’empoussièrement et du diagnostic de gestions des déchets. Flavie Pall, déléguée commerciale du groupe GERFLOR nous présentera les solutions techniques face à l’amiante.
    La soirée se terminera par un cocktail offert par nos partenaires Gerflor et Bureau Veritas

    MERCI DE CONFIRMER VOTRE PRÉSENCE : lesaca@free.fr ou 04 93 62 96 32

    Pour rappel : Une "Attestation de formation" sera délivrée aux membres du SACA suite à la conférence, attestation éligible au titre de Formation complémentaire lors de la déclaration de Formation obligatoire à l’Ordre des architectes.
    Détails >>
  • 10 MAI : HAUTS-DE- FRANCE / NORD - PAS-DE-CALAIS / LILLE (59)

    Visite de La Maison Internationale des Chercheurs Etrangers de Lille
    En sortant du métro, je passe devant le palais des Beaux-arts, place de la République.
    En arrivant au croisement de la rue Jean Bart et de la rue Auguste Angellier, j’aperçois la gare Saint Sauveur de l’autre côté du parc Jean Baptiste Lebas.

    J’identifie directement mon hôtel. A côté du bâtiment néoclassique de l’IEP et faisant face à un rang de maisons traditionnelles, il reflète l’un et s’harmonise avec les teintes de brique de l’autre.

    Je reconnais le texte dans ma langue découpé dans une façade qui laisse deviner de larges loggias. «Plus on connait, plus on aime». C’est une citation de Léonard De Vinci qui résume bien ma conception de la recherche. Cette double peau prend la forme d’un palimpseste ...

    La volumétrie de l’édifice est claire. Elle traduit son organisation intérieure et rappelle l’ordonnancement classique de l’IEP. Superposition de trois strates, je devine que la première regroupe les services d’accueil en apercevant le hall d’entrée et plus loin, des personnes en train de dîner.

    A mon arrivée, on me laisse le choix entre un logement dit classique et un duplex qu’on s’amuse à nommer «maisons» et «lofts». Je comprends alors ce que sont les deux strates superposées sur la première.
    Je lève la tête. La double hauteur de l’accueil donne à voir une salle de sport, une salle de réunion, et plus loin, à proximité de la restauration, une salle de détente.

    En entrant dans l’appartement, une double hauteur et de larges baies vitrées m’invitent à entrer dans le salon. J’aperçois alors une mezzanine qui accueille ma chambre et mon bureau. Sa façade entièrement vitrée en fait un espace lumineux où il sera agréable de travailler.

    Je me dirige vers la terrasse. Elle est généreuse et donne à voir les toits de la ville.
    Mon appartement me plaît. Si l’accueil des Lillois est aussi chaleureux qu’on le dit, je crois que je vais apprécier mon séjour ...
    Détails >>
  • 12 MAI : IDF / SEINE-SAINT-DENIS / SAINT-OUEN (93)

    Visite de la Maison de la Vie Associative et du Citoyen avec le CAUE 93
    La Maison de la Vie Associative et du Citoyen est conçue pour répondre aux besoins de plus de 270 associations implantées à Saint?Ouen.


    Ce bâtiment n’est pas seulement un outil flexible pour accueillir de multiples activités, c’est aussi une vitrine sociale pour les associations. Une invitation à la découverte du monde associatif de la ville, de sa richesse sociale, de sa diversité locale. Un lieu pour que des gens différents se rencontrent, pour que la mixité des quartiers se traduisent en plein centre?ville. Une maison partagée par tous et pour tous.

    La conception du projet se base sur la création de lieux intérieurs et extérieurs de qualité dans un contexte urbain très dense et très minéral où il n’y a pas d’espaces verts. La parcelle du projet étant entièrement occupée par le hall d’entrée, les circulations et les locaux techniques, l’enjeu était de trouver des espaces extérieurs généreux qui permettent aux associations de faire des activités en plein?air. Ainsi, a été créé un grand patio au troisième étage. Conçu comme un jardin suspendu, on y trouvera des bacs plantés d’aromatiques qui seront cultivés par des membres d’associations ayant pour activités le jardinage, l’horticulture ou l’herborisation. Ce grand patio planté pourra, à terme, être fermé par une paroi vitrée afin de le rendre utilisable en toute saison et devenir une serre ouverte sur le paysage urbain de Saint?Ouen. Les espaces intérieurs quant à eux sont évolutifs. Les cloisonnements seront modulables dans le temps grâce à une composition en plan libre de tous les étages de l’édifice.

    La Maison de la Vie Associative et du Citoyen se veut être un parangon de vertus écologiques qui se traduisent par des systèmes visibles et appréhendables par tous. Une construction pédagogique qui a pour mission première d’inciter tous les utilisateurs à changer de mode de penser et de mode de vie. Ainsi la grande Maison est un manifeste écologique novateur qui s’intègre parfaitement dans un tissu urbain historiquement industriel. Une petite utopie locale qui tisse du lien social avec des espaces lumineux et doux.

    RDV à 11h15 devant la Maison de la Vie Associative et du Citoyen au 27, Avenue Gabriel Péri 93400 Saint-Ouen.
    Métro Mairie de Saint-Ouen ou Garibaldi.

    Infos : http://www.caue93.fr/-639.html
    Détails >>
  • 31 MAI : SALON DE LA PRESCRITION UNTEC 2017

    Du 31 mai au 2 juin 2017 - LILLE
    Détails >>
 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook   Twitter   Youtube