MEMBRE
Recherche RECHERCHE

CALENDRIER

Avant
L M M J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Après
  • 05 JUIN : PROVENCE-ALPES-CôTE D'AZUR / ALPES MARITIMES / NICE (06)

    Visite du Palazzo Nice Méridia à Nice
    Attention :
    RDV au Centre d'Affaires de l'Aéroport de Nice
    Port du Casque de chantier et chaussures fermées obligatoires - Munissez vous de votre propre matériel

    Situé sur l’ancienne friche agricole de la plaine du Var, le projet de Nice Méridia propose une mutation douce du territoire, entre ville et nature. Implanté dans ce paysage séculaire, le Palazzo Nice Méridia s’inscrit dans une démarche durable globale et innovante.

    L’exosquelette métallique du bâtiment, comme un paravent, supporte les circulations verticales situées en périphérie, sa peau extérieure est une structure arborescente qui s’élève vers le ciel. La structure bois permet de réaliser un immeuble de 9 niveaux.
    Le bois est également prédominant dans l’aménagement intérieur, qui est ouvert et réversible grâce à de grands plateaux offrant des circulations et des agencements multiples. Les terrasses sont imaginées comme des « Troisièmes Lieux », ouverts et mixtes : il s’agit d’inventer de nouveaux usages dans la manière de travailler, d’échanger, de partager, de se rencontrer. Le socle ajouré permet de créer un lien direct avec la ville et la vie urbaine du quartier. La végétation, témoin du passé agricole de la plaine du Var, est judicieusement repartie sur le pourtour du bâtiment, prolongeant le jardin vers la canopée. Monolithe ajouré marquant l’angle de l’avenue Simone Veil et de la coulée verte, le Palazzo Nice Méridia devient un véritable signal, à la fois architectural et urbain.

    Ce projet s’inscrit dans l’ère du temps, éco-responsable, il sera l’une des pièces maîtresse du puzzle engagé sur le site de Nice Méridia. Il est porteur de nouvelles valeurs d’usage, d’une responsabilisation
    Détails >>
  • 18 JUIN : AUVERGNE-RHôNE-ALPES/ ISèRE / GRENOBLE (38)

    Visite de L’Open Innovation Center du CEA de Grenoble
    L’Open Innovation Center du CEA est un bâtiment interface entre le CEA et la ville. Il accueille des activités d’innovation à caractère technologique en relation avec des industriels, des étudiants et des équipes de recherche privées ou publiques. Dans l’OIC, chercheurs et entrepreneurs se rencontrent, échangent et construisent les innovations de demain dans l’objectif de promouvoir le triptyque recherche, université et industrie.

    La traduction architecturale de cette particularité est perceptible dans le contraste entre le parallélépipède de béton constituant le socle du bâtiment et le volume complexe en toile micro perforée constituant l’étage. Sobre et rigoureusement tramé, le niveau bas accueille les plateaux projets. Conçu le plus libre possible afin d’autoriser un maximum de modularité, il est équipé d’un grill technique qui concentre l’ensemble de l’alimentation en énergie nécessaire au fonctionnement des plateaux.

    Le niveau haut oppose sa liberté formelle à la simplicité du niveau bas. Conçu pour accueillir le public et donner à voir et à rêver, il offre des vues multiples sur les plateaux projet en contre-bas.

    Suspendu entre les deux niveaux principaux du projet, l’espace de convivialité s’ouvre en mezzanine sur le rez-de-jardin. Facile d’accès pour l’ensemble des collaborateurs de l’OIC, il participe pleinement à la vie quotidienne de l’équipement ainsi qu’aux échanges générateurs d’innovation, sans nuire à la fonctionnalité des plateaux projet. Lieux atypique et unique, la convivialité est une zone de détente et de partage par excellence. Dominée par l’arbre à palabre et par le mur d’escalade qui lui donnent son caractère, elle offre aux usagers de l’OIC différentes manières d’appréhender l’espace.
    Détails >>
  • 27 JUIN : FêTE DES ARCHI'S PARIS

    Lionel Blancard de Léry , Gérard Turck, Ruth Mnamani et Thomas Leccia, ont le plaisir de vous de vous inviter à la 18ème édition de la Fête des Archi’s.
    Pour cette nouvelle édition, le Club Prescrire vous propose de profiter d’un moment unique au cours d’une croisière dans Paris.
    Au programme : Quizz Géant , Buzzers, questions à thèmes et remises de lots.
    Soirée placée sous le signe de la bonne humeur et de la convivialité.
    Nous espérons vivement vous compter parmis nous !
    Détails >>
  • 02 JUILLET : ILE-DE-FRANCE / VAL-D'OISE / CORMEILLES-EN-PARISIS (95)

    Visite du Lycée le Corbusier
    Le projet est situé en limite Ouest de la ZAC des Bois Rochefort à Cormeilles en Parisis
    Inscrite dans une démarche environnementale ambitieuse, la ZAC est encadrée par une Charte à forte
    vocation paysagère.
    La parcelle est bordée à l’Ouest par la Rue de Saint Germain, voie à caractère intercommunal et à circulation dense, à l’Est par la sente de la Nécropole, « coulée verte » réservée aux piétons accueillant l’entrée principale du collège
    Le projet s’inscrit dans l’organisation générale de la ZAC dont il vient clore la composition en établissant un lien avec l’évolution future de la ville.
    Les bâtiments, implantés en équerre, s’installent de façon à ouvrir les espaces récréatifs à la lumière du Sud-Est dans la continuité des aménagements paysagers de la sente de la Necropole et des circulations piétonnes de la ville.
    La volumétrie accompagne la lecture de l’entrée principale et guide naturellement vers les espaces de
    la vie scolaire.
    Un premier corps de bâtiment haut de deux étages au long de la rue de Saint Germain, et en retrait des nuisances de la voie, vient constituer un front bâti continu.
    Bâtiment « pont », il repose en console sur un socle constitué par 2 ailes secondaires, à simple RDC, qui, reprennent l’orientation des anciennes parcelles agricoles, et forment un nouveau sol végétalisé.
    Entre les bâtiments et la rue, des espaces arborés créent une zone tampon protectrice et ménagent des transparences vers l’intérieur de la parcelle.
    En partie centrale, le rez de chaussée, évidé, permet une vision lointaine d’Est en Ouest, depuis le parvis sur toute la profondeur du terrain, dans l’axe de la ZAC.
    Le collège s’organise autour du hall, espace de distribution central qui facilite l’orientation vers les différents pôles d’activité et de vie des élèves.
    L’architecture et les matériaux visent à exprimer et à clarifier les grandes lignes du projet, lumière, transparence, légèreté et accompagnement du sol naturel et végétal.
    Le principe constructif est simple, l’architecture rigoureuse est au service de la générosité des espaces de vie des élèves.
    Le socle du rez-de-chaussée est en béton architectonique autoplaçant.

    Les étages supérieurs largement vitrés sont revêtus d’un bardage en aluminium laque blanc. Ils sont doublés de coursives protégées par des brises soleil verticaux composant une façade « filtre » qui permet de maîtriser les apports thermiques, de tamiser les vues et de faciliter l’entretien.
    Détails >>
  • 04 JUILLET : CENTRE-VAL DE LOIRE / INDRE-ET-LOIRE / AZAY-LE-RIDEAU (37)

    Visite du Collège honoré de Balzac à Azay-Le-Rideau
    Reconstruction et agrandissement du collège à Azay-le-Rideau

    A Azay-le-Rideau, le collège Honoré de Balzac de 700 élèves environ a fait l’objet d’une extension comprenant six salles de classe, une demi-pension et un nouveau préau. Au sein des locaux existants, deux pôles ont également été largement réhabilités (Sciences et Vie scolaire).

    Sur ce projet, imaginé par CRR Architecture, l’approche bioclimatique a été intégrée dès les premières réflexions. Le bois y est massivement employé, que ce soit pour l’enveloppe, la structure porteuse ou les planchers intermédiaires des constructions neuves.

    En façade, sur l’ensemble de l’opération, le bois massif est employé sous forme de chevrons verticaux aux entre-axes variables qui s’accrochent aux murs à ossature bois ou aux façades existantes.

    Ce matériau, chaleureux, vivant et renouvelable, permet une requalification esthétique
    de l’établissement tout en apportant une réponse forte aux enjeux environnementaux.
    SDO : 2 862 m2 - COÛT DES TRAVAUX : 5,6 M€ HT

    Thématiques de la visite :
    - thème CRR : les matériaux biosourcés dans la construction
    - thème LCA : la préfabrication de façades bois isolées pour la rénovation : système utilisé sur
    le chantier.
    Détails >>
 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook   Twitter   Youtube